Petit paradis de 6km2 mais avec tant de choses à faire et à découvrir !
Le territoire est riche, de ses habitants, de ses coutumes, de son histoire. On ne le répétera pas assez
souvent, la meilleure façon de découvrir l’île, est d’y séjourner au moins 1 nuit. Voici un petit aperçu de la
diversité d’activités dont vous pourriez profiter :


• Se véhiculer :


Pour découvrir Terre de Haut, il est nécessaire de se véhiculer (voir l’article se déplacer), encore plus quand on y reste que pour la
journée. L’île est petite, mais les dénivelés bien présents, et il fait chaud, très chaud. Même pour les plus
grands sportifs, commencer sa journée par l’ascension de la côte du Fort Napoléon, et espérer aller à la
plage du Pain de sucre l’après-midi relève du miracle. Mais on est d’accord, c’est une bonne raison de rater
son bateau et de prolonger son séjour !
NDLR : Pensez à réserver vos véhicules en avance, pour vous faire gagner du temps, et vous garantir
vélos, scooters, ou autres golfettes 4 places. Les places sont chères ! (pour réserver, cliquez ici !)


• Le Fort Napoléon


Vestige de l’ histoire saintoise, le musée, et visites guidées vous permets de prendre connaissance des
racines de l’archipel. La bâtisse est belle, surplombant la baie (3eme plus belle baie du monde S’IL VOUS
PLAIT), et ses jardins luxuriants vous permettrons de faire des photos magnifiques à en faire pâlir vos
followers.
NDLR : A noter, 2eme top view de l’île, un véritable perchoir accessible en véhicule ou à pieds pour les
plus téméraires.


• Les randonnées


Que de sentiers à découvrir, et coins reculés ! Les marches et ascensions les plus renommées sont celles
du Chameau (plus haut point de vue de l’île, 308m) et de du Fort Caroline. Comptez 1h30 pour chacune,
aller, pause photo (et bien méritée), et le retour. La randonnée du Chameau et son point de vue se mérite,
non sportifs s’abstenir (ça monte fort). L’office de tourisme de Terre de Haut fournit gratuitement des
plans de l’île, où les routes municipales et sentiers pédestres sont indiqués. Munissez-vous de ces plans
complets avant de partir à la découverte de l’île
NDLR : Le saintois par définition est passionné par son archipel, n’hésitez pas à vous rapprocher des
commerçants et locaux qui vous expliqueront comment rejoindre des coins cachés que peu de personnes
connaissent.


• Les plages et snokeling


Joyau de l’arc antillais, Terre de Haut compte une dizaine de plages et criques, exposées Atlantique et Mer
des Caraïbes. Exceptée la plage de Grand Anse, toutes sont autorisées à la baignade, et la mer y est calme.
Munissez vous d’un kit snorkeling, les paysages sous marins sont incontournables aux Saintes. Grand
Anse vaut tout de même le détour, encerclée de ses falaise rouges, elle offre une vue sur Marie Galante et
la Dominique par temps dégagé. On y trempera seulement les pieds, sauf si vous souhaitez aller chez les
voisins à la nage ! Les courant y sont assurément très forts et dangereux.
NDLR : La plage du Pain de Sucre est la plus renommée, très petite, elle est prise d’assaut l’après-midi,
on privilégiera un bain le matin ou au déjeuner si on souhaite être plus tranquille.

crédit photo : mycaraibe.com


• Gastronomie

Les tables sont nombreuses et variées ! Du snack au restaurant gastronomique, il y en a pour tous les
goûts et tous les portefeuilles ( voir l’article Grosses bouffes). Comptez environ 16 à 25 euros pour un plat principal au restaurant.
Comme nombre d’activités, il vaut mieux réserver sa table, qu’on choisisse un établissement à flanc de
morne, ou sur la plage. A goûter et manger sans modération : le tourment d’amour, pâtisserie officiel des
saintes, dont la recette est bien gardée.
NDLR : La rédaction aime manger, et bien manger. Manger, c’est cool. Sur une île comme la notre, on
vous recommandera les plats de mets issus de mer, les saintois en cuisine sont des pécheurs gastronomes
hors pairs, aller y les yeux fermés.

Fricassée de chatrou et brochette de lambis


• Le bourg de Terre de Haut et shopping


Lieu de passage obligatoire, entre maisons créoles et jolies boutiques, on trouvera son bonheur tant en
carte postale, qu’en souvenirs. L’artisanat y est présent, technique de teinture (batik etc), tissus madras,
dentelle, pierres et bijoux, savons, pour le plus grand bonheur de tous.
NDLR : La braderie des fêtes patronales, en août, de Terre de Haut marque le coup d’envoi de
nombreuses réductions sur les collections des magasins de Terre de Haut.


• Activités nautiques et excursions maritimes


Comment passer à côté de l’éventail d’activité nautiques à Terre de Haut ?
Comme souligné précédemment, se munir d’un kit de snorkeling, vous permettra d’apprécier la variété de
la faune et de la flore des fonds marins. De plus, vous trouverez également des professionnels proposant à
la location des kayaks, pédalos ou encore des petits bateaux.
Terre de Haut est une île de marins, devenez le vous aussi ! En hors bords ou bateaux à voiles, découvrez
l’archipel vue de mer grâce aux tours touristiques maritimes. Leurs prestations sont variées, et souvent
modulables.

crédit photo : Sunsea Balado


• Vie nocturne


A Terre de Haut, on aime aussi danser et faire la fête, vous trouverez quelques établissements pour siroter
un cocktail ou apprécier une multitude de rhums arrangés ou punch en tous genres !